Notice: La fonction WP_Scripts::localize a été appelée de façon incorrecte. Le paramètre $l10n doit être un tableau. Pour transmettre des données arbitraires aux scripts, utilisez plutôt la fonction wp_add_inline_script(). Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 5.7.0.) in /home/flyingcakq/defimode/wp-includes/functions.php on line 5831
Sellenials : quand la jeunesse s'inspire de ses grands-parents

Sellenials : quand la jeunesse s’inspire de ses grands-parents

Campagne Gucci Cruise.

Oubliez les Millenials, ce mot valise désignant les générations nées autour des années 2000. Beaucoup critiqué, il encourage à mettre toute une génération dans une boîte, alors que chacune d’entre elles comporte une infinie diversité de profils et de singularités. Une nouvelle appellation a d’ailleurs récemment fait son apparition : les Sellenials.

Mais qu’est-ce donc ? Une contraction de Millenials et de Senior, qualifiant les jeunes dont le mode de vie s’inspire de celui de leurs grands-parents. Concrètement, ces jeunes, conscients que nos modes de consommation ne sont pas compatibles avec la preservation de notre environnement, les repensent en reprenant les codes des seniors.

Adeptes de la slow consommation, ils préfèrent acheter utile et consommer éthique. Et cela s’applique à tous leurs champs de consommation : pour les produits de beauté, la mode est au faire soi-même, exit les produits chimiques aux noms alambiqués, on veut savoir ce que l’on met sur sa peau. Pour leur santé, ils associent la médecine traditionnelle à la phytothérapie, l’homéopathie, la micro-nutrition ou encore à l’aromathérapie. Côté cuisine, on privilégie le durable, l’éco-responsable et quand on peut, on composte à la maison. Et la mode dans tout ça ?

Le vintage pour reprendre le look de son grand-père

Pour les vêtements, cela peut passer par le vintage : dans un récent article du Guardian, on peut lire le témoignage de Jason, 29 ans : « Ce pull me rappelle mon grand-père Hosea. J’essaie de le reproduire son look des années 70. Il respirait le cool.« 

La customisation, reine des tutoriels YouTube

Faire soi-même, renouer avec le travail de la main pour redonner du cool à un vêtement qu’on ne veut plus porter, c’est désormais le créneau de certains YouTubers. Comme Clara Victorya qui comptabilise sur ses vidéos fripes et DIY pas moins de 3 millions de vues.

Le lavable privilégié au tout jetable

Chutes de tissu transformés en cotons de démaquillage réutilisables ou protections périodiques durables (Dans ma culotte ou encore Thinx se spécialisent sur ce créneau), le jetable n’a plus bonne presse auprès des jeunes.

IN BRIEF

Las du tout jetable, les jeunes générations s’inspirent des habitudes de consommation de leurs grand-parents, privilégiant le réutilisable, le vintage et le faire soi-même pour un un meilleur impact environnemental. Une tendance qui inspire forcément une réponse côté business, celle du rétro-marketing : retour en force des vêtements des 90s ou encore, pour les plus âgés de ces générations,du rétro-gaming.

Cet article a été rédigé par Futur404, dans le cadre du soutien à l’innovation & aux entreprises de la mode du DEFI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This